Comparatif des meilleurs bas de contention grossesse avec test produit

Les 4 meilleurs Bas de contention grossesse pas cher en promotion

information

Les meilleurs bas de contention grossesse

Les problèmes de circulation chez les femmes enceintes commencent avec l'augmentation du volume sanguin chez la future mère. La quantité de sang peut être augmentée jusqu'à 40% ou 50%, de sorte que l'apparition de varices est très fréquente.Cependant, à mesure que la gestation progresse, l'apparition de varices peut s'ajouter à celle de l'œdème, c'est-à-dire l'enflure des chevilles et des pieds. En effet, le sang monte plus lentement vers le cœur (retour veineux) et est retenu dans les tissus des membres inférieurs.

information

Avis sur le meilleur bas de contention grossesse Merry Style

Collants pour femmes enceintes avec une densité 40 deniers et Ajouté avec fibre de Lycra. La structure spéciale de la partie de la culotte aide à soutenir le ventre et aussi à le Renforcé. Couvrez doucement, n'opprimez pas ; Portez une large bande élastique et n'opprimez pas.

Avis sur le meilleur bas de contention grossesse Relaxsan

Il y a moins de pression sur la colonne vertébrale. Il aide à Soulager la compression de l'os pelvien c'est à dire, réduire la douleur dans les fesses et le bassin et permet la récupération après la reddition : cette circonférence est comme un sauveteur.

Avis sur le meilleur bas de contention grossesse Samber

A un Design tridimensionnel particulier pour soutenir le ventre, avec la bande ajustable. Son tissu avec une bonne élasticité et une très bonne perméabilité n'est pas rendu étanche. Il a une sensation douce et confortable qui prévient efficacement la tension musculaire.

Comparatif des 10 meilleurs Bas de contention grossesse

Comment choisir les bons bas de compression grossesse ?

L’insuffisance veineuse chronique est une pathologie dont l’incidence dans la population a augmenté ces dernières années. Les bas de compression ont un effet préventif et thérapeutique qui aide grandement à améliorer la circulation sanguine dans nos jambes.

L’insuffisance veineuse chronique (IVC) est un problème de santé dû à un dysfonctionnement du système circulatoire. Elle touche entre 20% et 30% de la population adulte espagnole, étant cinq fois plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. C’est aussi une pathologie dont l’incidence parmi la population a augmenté ces dernières années.

Les parois des veines des jambes contiennent de minuscules valves qui propulsent le sang vers le cœur. Cependant, si les veines perdent leur élasticité et se déforment, ces valves ne se ferment pas bien et le sang, attiré par la force de gravité, s’accumule dans les veines, ce qui entraîne une augmentation de leur taille et la formation de varices.

Il en résulte des symptômes tels que des jambes lourdes et enflées (œdème), un gonflement des jambes qui s’aggrave en position debout ou sous la chaleur, des douleurs et des démangeaisons, de la fatigue, des picotements, de la faiblesse, des crampes nocturnes et des varices.

Selon l’Association for Health Self-Care Self-Care (ANEFP), étant donné l’incidence de cette pathologie, il y a encore beaucoup de gens qui ne les utilisent pas et qui pourraient obtenir les bienfaits qu’ils apportent sur la santé vasculaire.

L’association rappelle les situations dans lesquelles l’utilisation de la thérapie par bas compressifs est recommandée, par exemple en présence de varices et de varices, après des interventions chirurgicales veineuses et en sclérothérapie, en présence d’œdèmes et de modifications variqueuses pendant la grossesse ou par activité professionnelle. Des mesures de compression peuvent également être utilisées pour prévenir la thrombose et les ulcères.

En outre, ils peuvent être utiles aux personnes qui, en raison de leur activité professionnelle, passent beaucoup de temps debout ou assises, ont des antécédents familiaux d’IVE ou y sont prédisposées, qui retiennent les liquides, voyagent régulièrement en avion ou mènent une vie sédentaire, sont obèses ou en surpoids ou ont des jambes lourdes.

Les bas de compression ont un double effet préventif et thérapeutique sur les problèmes veineux. Son mécanisme d’action consiste en l’application d’une pression externe sur certains points des jambes et de façon décroissante jusqu’à la cuisse, de manière à favoriser que le sang monte au cœur. Ils compriment également les veines, les empêchant ainsi de continuer à se dilater et à stocker le sang à l’intérieur.

Bien choisir avant d’acheter

Selon les spécialistes de l’ANEFP, il est important de choisir la compression, la taille et le modèle appropriés, qui seront différents pour chaque patient. Il existe des bas avec différents niveaux de compression en fonction du stade de la maladie, de l’activité du patient ou du segment du membre affecté :

  • Compression légère et normale : recommandée pour améliorer la circulation des jambes fatiguées ; prévention des varices lorsqu’il y a une certaine prédisposition à apparaître ; pour les femmes enceintes ou lorsque de petites varices sont déjà présentes ; lorsqu’il y a douleur et fatigue sévère dans les jambes ; lorsque des varices de taille moyenne apparaissent déjà ; et pour couvrir de longues journées debout ou assis ou faire de longs voyages.
  • Compression forte : pour traiter les maladies veineuses plus graves et les complications. Dans ce cas, il est important de consulter un médecin.

Dans les deux types de bas, un traitement d’au moins six mois est toujours recommandé.

La recommandation d’un professionnel de la santé, qui est la personne la mieux placée pour indiquer quand utiliser l’un ou l’autre bas de compression, un produit de santé soumis à des contrôles exhaustifs par les autorités sanitaires, qui garantissent son efficacité, est essentielle.

Les bas de compression sont faits de matériaux élastiques tels que l’élasthanne, les polyamides et d’autres fibres, ce qui leur permet de générer une pression sur les jambes, à la fois lorsqu’elles sont en mouvement et au repos. Ils peuvent également être fabriqués avec des fils antibactériens de manière à prévenir les infections bactériennes et fongiques et à éviter les mauvaises odeurs.

Selon la pathologie, la hauteur de la jambe dans laquelle se situent les symptômes et les préférences au moment de l’habillage, il est recommandé d’utiliser des vêtements plus ou moins longs :

  • Bas court : atteint juste en dessous du genou. Ce sont les chaussettes les plus faciles à porter et à adapter.
  • Chaussette : comme le bas court, elle atteint juste en dessous du genou, bien qu’il s’agisse d’un vêtement plus épais qui se réchauffe davantage pendant les mois d’hiver. Bien que les porteurs de chaussettes soient surtout des hommes, il convient aussi très bien aux femmes par temps froid, car il se réchauffe davantage et s’adapte à l’utilisation des bottes. Il y a aussi la chaussette faite avec des fils d’argent, indiquée pour contrôler la transpiration et la mauvaise odeur des pieds.
  • De longueur moyenne à longue : jusqu’au milieu de la cuisse. Il est maintenu avec des bandes de silicone et vous permet de porter des robes ou des jupes confortablement. Il convient également très bien aux femmes enceintes ou aux personnes souffrant d’incontinence. Il existe une version spéciale pour les gentlemen.
  • Culotte : atteint la taille. Elles sont l’option classique pour les personnes qui préfèrent porter des robes ou des jupes, surtout si elles sont courtes. Fournit un plus grand sentiment de soutien dans la région abdominale. En plus de la version classique, il existe des options pour les hommes ou les femmes enceintes.

Utiliser correctement les bas compresseur

Avant de commencer à porter des bas, l’ANEFP vous avertit que vous devez vous assurer d’acheter la taille qui convient aux besoins et aux caractéristiques physiques de chaque personne. Pour ce faire, il est nécessaire d’aller à la pharmacie, et là nous prendrons les mesures de la cheville et du jumeau. Une taille correcte assure que le problème circulatoire est correctement traité et prévenu.

Les chaussettes doivent être portées après l’hygiène quotidienne, avant de s’habiller. Idéalement, vous devriez le faire allongé ou assis dans votre lit. De plus, en raison de leurs caractéristiques particulières, ils sont mis en œuvre de manière concrète pour faciliter l’opération et éviter les difficultés :

  1. Retournez le vêtement et laissez la zone du pied vers l’intérieur.
  2. Insérez le pied et déroulez le bas sur la jambe. Une fois que vous avez passé la zone du talon avec un petit remorqueur, continuez à le dérouler.
  3. Étendre le tissu sur la jambe pour éviter les rides et les plis.
  4. Si vous portez une culotte, il est préférable de mettre une jambe jusqu’au genou d’abord, puis l’autre. Ensuite, continuez à soulever le vêtement jusqu’à la taille.

Quelques trucs intéressants

  • Éviter les ruptures : bien que les bas de compression soient très résistants, si vous pensez qu’il y a un risque de rupture, mieux vaut utiliser des gants en caoutchouc, comme des gants de cuisine, pour les enfiler.
  • Améliorer l’adhérence du silicone : si vous utilisez un bas long avec une bande silicone, vous pouvez améliorer son adhérence en humidifiant légèrement la bande silicone.
  • Si vous appliquez une crème hydratante après la douche, il est conseillé de bien la laisser absorber avant d’appliquer le bas, surtout s’il s’agit d’un bas long avec une bande silicone. Sinon, des problèmes d’adhérence peuvent survenir.
  • Pendant les mois chauds, il est tentant d’arrêter de porter des chaussettes, même si c’est à ce moment qu’on en a le plus besoin. Par conséquent, il est recommandé de faire quelques ajustements qui facilitent l’utilisation quotidienne : si vous portez des collants, optez pour un bas long ou court ; et si vous êtes un porteur normal de bas de compression, optez pour un bas léger. L’important, c’est de ne pas renoncer à la thérapie et à la prévention.
  • Chez les personnes qui ont de la difficulté à enfiler des chaussettes (à cause de l’âge ou pendant la grossesse) ou si vous avez une personne âgée à votre charge qui ne peut pas les porter seule, une bonne option est d’utiliser un curseur de chaussettes.

Où acheter des bas de compression pour les femmes enceintes ?

Vous pensez peut-être que vous avez besoin d’un de ces bas, surtout si votre grossesse ne tombe pas à des dates très chaudes et que vous pouvez encore supporter de porter ces bas. Il existe de nombreuses marques bien connues de bas et collants pour femmes qui lancent également une ligne de bas de compression spéciaux pour femmes enceintes.

Les bas de compression pour femmes enceintes peuvent être achetés là où nous achetons normalement des bas normaux, en gardant à l’esprit qu’ils doivent être spéciaux pour les femmes enceintes.

De cette façon, nous pouvons utiliser la même marque que celle que nous utilisons fréquemment, mais sous la forme d’un bas de compression pour la grossesse.

Il vaut mieux opter pour des marques que nous connaissons déjà et que nous avons utilisées et connaissons de leur qualité et garantie. Et c’est que, ces bas sont spéciaux pour les femmes enceintes pour porter une pièce spéciale pour l’intestin, qui tient mais ne serre pas excessivement. Prenez note du guide définitif pour porter des chaussettes noires élégantes et se sentir à l’aise avec ce vêtement.

C’est mauvais de porter des bas enceintes ?

Si les bas que nous portons sont spéciaux pour les femmes enceintes qui s’adaptent à la forme du corps de la femme au fur et à mesure que la gestation progresse, les bas ne doivent pas nécessairement être négatifs.
Le cas où elles peuvent affecter la santé du bébé ou la bonne circulation sanguine de la mère est celui où elles continuent à utiliser des bas normaux même enceintes, car elles sont uniformes et n’ont pas de coutures spéciales pour le ventre de la femme enceinte, ni un large caoutchouc pour tenir le ventre sans le presser. Si vous avez des doutes à ce sujet, demandez à votre médecin et il vous dira si vous pouvez les porter et comment les utiliser.

Les bas de compression spéciaux pour femmes enceintes sont une méthode efficace que nous devons prendre en compte si elles sont de notre taille afin qu’elles ne nous serrent pas trop fort ou qu’elles ne nous lâchent pas, de sorte qu’en aucun cas ils ne seraient efficaces.

Il est important de les utiliser dans la mesure du possible, afin que la future mère ne souffre pas de chaleur excessive ou sur des plaies ou des égratignures directement. De plus, comme il s’agit d’un produit très délicat, vous pouvez demander à quelqu’un de vous aider à le placer correctement et de le faire avec délicatesse et de ne pas l’endommager ou le casser, ce qui pourrait le rendre inutilisable.

4 votes, average: 5,00 out of 54 votes, average: 5,00 out of 54 votes, average: 5,00 out of 54 votes, average: 5,00 out of 54 votes, average: 5,00 out of 5 (4 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Vous devez être enregistré pour pouvoir noter.
Loading...
Découvrez notre pharmacie certifiée partenaire - Livraison 24h à domicile - Médicaments de marque Je découvre
+