patch evraIl y a beaucoup de dispositifs contraceptifs qui existe en France, la pilule n’est pas la seule solution ni d’ailleurs la plus pratique car en cas d’oubli, cela peut avoir de grosses conséquences sur l’organisme. Le choix de sa contraception est devenu quelque chose d’assez complexe pour les femmes, pour vous donner un exemple, 33 % de femmes françaises utilisent la pilule, 17 % le stérilet et enfin le plus petit pourcentage appartient aux préservatifs qui sont utilisés qu’à 12 %.
Même si le patch est peu connu (seulement 3% d’utilisation) il est tout de même très efficace. Son utilisation est assez simple
Le patch Evra est un patch contraceptif qui peut être connu sous le nom de timbre contraceptif. C’est un mode de contraception hormonal tout comme la pilule ou encore l’anneau contraceptif. Il appartient à la 3ème génération et d’un point de vue scientifique, il est catégorisé dans la classe des contraceptifs estroprogestatifs.

Qu’est ce que le patch evra ?

Le patch evra aussi appelé dispositif transdermique est un patch contraceptif combiné , c’est-à-dire qu’il fonctionne grâce la combinaison de deux principes actifs qui sont l’estrogène éthinylestradiol et le progestatif norelgestromine. Ces deux principes actifs servent à bloquer l’ovulation et la nidation. Il fonctionne tout comme les pilules combinées.
Le patch est sous la forme d’un petit adhésif qui mesure 5 cm sur 5 cm, d’où sous appellation de timbre.
Il a été autorisé en vente depuis 2002, et n’est pas disponible uniquement sur prescription médicale. Il est fabriqué par les laboratoires Janssen-Cilag et n’est pas remboursé par la sécurité sociale. Son laboratoire de fabrication le propose sous plusieurs tailles de boites :

  • 3 patchs,
  • 9 patchs,
  • 18 patchs.

Selon le type de boites que vous décidez d’acheter, le prix variera. De plus, d’une pharmacie à une autre les prix sont différents. Il est possible que les 3 variantes de boîtes ne soient pas accessibles dans toute la France. Le patch contraceptif concentre beaucoup d’avantages. Mais, il n’est pas dit qu’il ne possède aucun inconvénient.

La composition du patch Evra

Comme il a été dit précédemment, dans la composition de ce patch contraceptif, on retrouve deux principes actifs qui sont le progestatif et l’oestradiol. Ces hormones qui sont contenues dans le timbre contraceptif se diffusent à travers la peau. Cette méthode de diffusion et contraire à la pilule qui tend à se diffuser à travers les voies digestives. De plus, l’anneau contraceptif quant à lui, sera diffusé grâce à la paroi vaginale.
Ce patch contient plusieurs formes de progestérone et d’oestrogène. Grâce à ce patch, vous diminuez les risques d’oubli et d’échec de votre dispositif contraceptif.
Il est possible placer le patch sur l’estomac, le dos, les fesses ou encore les bras (seulement la partie supérieure).

Les avantages du patch Evra

Ce patch est plus simple à utiliser que les autres contraceptifs car les femmes les utilisant ont tendance à oublier de prendre chaque jour la pilule. Le fait de ne pas avoir à appliquer de nouveau un patch chaque jour, permet de se soulager d’une responsabilité. Il n’y a quasiment rien à faire d’autre. Vous pouvez aller vous doucher ou encore prendre un bain avec le patch. Si l’envie vous prend d’aller à la piscine vous pouvez vous y rendre sans enlever le patch. Vous devez coller un patch par semaine durant 3 semaine. Sa discrétion lui permet d’être très efficace et apprécié des femmes.
Il est en utilisation continue et reste très simple à installer sur la peau.

Posologie : comment utiliser le patch Evra ?

Etant donné que la patch est efficace pendant 1 semaine sur 3 semaine, il doit être installé sur une peau propre, sèche et saine. Il ne doit pas être appliqué sur une plaie, ou encore une partie du corps qui sera régulièrement exposée au frottement ou au toucher.
Votre timbre contraceptif devra être collé sur votre corps dès le premier jour des menstruations, dès lors, ce jour deviendra votre jour référent. C’est aussi ce jour durant lequel vous devrez changer votre patch.
Durant la 4ème semaine, vous ne devez pas porter de patch et c’est aussi la semaine durant laquelle vos règles apparaîtront. Ceci étant dit, vous serez tout de même protégé durant cette semaine.
Tout comme la pilule et l’anneau, il est possible d’utiliser ce patch en continu pour sauter une période de règles. Ceci peut s’expliquer pour un départ en vacances ou encore une simplement occasion durant laquelle vous ne souhaitez pas avoir vos règles.
Les restrictions importante à savoir concernant le patch contraceptif sont qu’on ne peut porter plus d’un patch à la fois.
Dans un cycle il y a donc 3 patchs qui sont utilisés : un durant le jour de pose, un suivant 8 jours après et enfin 15 jours après. Le 22ème jour est normalement la date à laquelle vous retirer le patch, ce qui est donc la semaine ou vous n’utilisez aucun dispositif transdermique.
Si vous souhaitez dépasser une intervalle d’une semaine, vous vous exposez à la survenue d’une grossesse non voulue. C’est pourquoi, si vous décidez d’utiliser le patch en continu, vous devez l’accompagner d’une contraception complémentaire (préservatif).

Les effets secondaires des patchs evra

Sur le marché de la contraception, tous les dispositifs ont des effets secondaires et des contre indications.
Il y a des effets secondaires qui peuvent être plus ou moin gênant selon les cas.
Les effets qui ont été observé de manière fréquentes chez les personnes utilisant le patch Evra sont l’acné, la réaction cutanée lié à l’adhésif ou encore des nausées plus fréquente qu’avant.
Il y a aussi des risques d’infections fongiques vaginale et des troubles gastro-intestinaux comme la diarrhée.
En cas de pris continu du patch Evra, il est possible d’avoir certaines pertes vaginales ou encore des saignements vaginaux, c’est pourquoi il est conseillé de faire une pause qui dure 1 semaine même si vous souhaitez l’utiliser en continu.
Si vous êtes déjà sensible au niveau cutanée, vous pouvez avoir des réactions dermiques liées à la zone où vous avez appliquées le patch.
Les effets secondaires qui sont peu fréquents mais qui restent quand même possibles sont l’alopécie, en effet, il s’agit d’une perte de cheveux ou de poils accélérée. Votre peau peut aussi subir de l’eczéma ou de l’urticaire. En général, tous les effets secondaires en rapport avec la peau sont liés au fait que le patch soit collé sur votre peau, il y a beaucoup de personnes qui réagissent à ce système là.
Vous pouvez aussi être victime d’insomnie ou de sensation de vertiges.

Présentation des contre-indications des patchs Evra

Dans certaines situations, il est préférable d’arrêter le patch. En effet, comme tous médicaments, il y a des contre-indications. Si vous avez des antécédents médicaux liés aux infections ou si vous avez certaines maladies vous ne devez pas prendre ce patch Evra.
Les insuffisance rénale et hépatique sont par exemple, des maladies impossibles à combiner avec la prise du patch.
Si vous avez des antécédents d’embolie pulmonaire ou encore d’infarctus du myocarde, ce dispositif est aussi déconseillé.
Vous devez consulter un médecin assez régulièrement pour faire des bilans sanguins. Ce bilan sanguin servira à vérifier si vous avez une quelconque infections durant l’utilisation du patch.
Le point le plus important de noter et qu’en utilisant le patch Evra vous vous exposez à des plus hauts risques de thrombose veineuse. Ce risque est doublé par rapport aux autres hormones combinées contraceptives. C’est pourquoi cette contraception ne doit être prescrite que de manière exceptionnelle et sous le contrôle d’un médecin.
En cas d’apparitions de symptômes qui vous alerte, ne tardez pas à consulter un médecin.
Votre médecin vous avertira toujours aux risques auxquelles vous vous exposez en prenant cette contraception, notamment aux risques de thromboses veineuses. Ces risques s’élèvent en cas de tabagisme, d’obésité, d’âge, de diabète ou de migraines. Vous avez plusieurs signes pour déterminer si vous êtes en train de faire un infarctus comme des douleurs dans le dos, dans la mâchoire, l’estomac, le bras, le cou ajouté à une oppression dans la poitrine.
Dans certains cas comme la grossesse et l’allaitement, le patch Evra est déconseillée car les principes actifs peuvent changer la qualité et la quantité du lait.
Si jamais vous constatez une grossesse alors que vous prenez le patch, avisez votre médecin et arrêter de suite le port du patch. Toutefois, il a été prouvé par des études sérieuses que l’utilisation d’un dispositif contraceptif durant les premières semaines de la grossesse n’affecte pas le développement et bon déroulement de votre grossesse.

Quel est le prix des patch evra ?

Le prix du patch Evra peut varier selon les pharmacies. Comme il a été expliqué en tout début de prestation, il y a différentes boîtes de patch Evra. Dans tous les cas, une ordonnance est nécessaire à l’achat de ce produit.
Une boîte de 3 patchs est vendue à 20 euros environ. Cette quantité vous permet d’être protégée durant 3 semaines.
Une boîte de 9 patchs, qui vous permettra donc de tenir un traitement de 3 mois coûte environ 70 euros.
Enfin, une boîte de 18 patchs pour un traitement de 6 mois coûte environ 140 euros.
Comme vous pouvez le constater, le prix est assez proportionnelle d’une boîte à l’autre.

Où acheter les patch evra : en pharmacie ou sur internet ?

Il est important de noter qu’une ordonnance valide est obligatoire pour pouvoir acheter le patch Evra, peu importe la pharmacie dans laquelle vous vous rendez.
Avec les avancées technologiques, il est possible de commander le patch Evra en ligne. Grâce à Internet vous pouvez aussi avoir accès à une prescription médicale faite par des médecins certifiés et compétents. Pour accéder à ce système vous devez remplir un formulaire en ligne très spécifique et pointilleux.
Cependant, toutes les plateformes que vous pouvez trouver sur internet ne sont pas toutes fiables. Lors de l’achat de médicament ou de contraceptifs, il est important de bien faire attention aux produits qu’on achète et du lieu où on les achète. Car certes il y a des pharmacies certifiées sur Internet mais il y a aussi un bon nombre de vente illégales ou falsifiées.
Sur une plateforme certifiée, vous pouvez trouver une agrégation qui permet la vente de médicament et autres produits de santé.
Toutefois, ne vous fiez pas aux indications telles que “acheter patch evra moins cher”, vaut mieux acheter le produit à son juste prix plutôt que de vouloir faire des économies aux détriments de votre santé.

Quelles sont les alternatives au patch Evra ?

Le patch Evra est un des nombreux moyens de contraception qu’ils existent en France. Mis à part le patch, vous pouvez trouver sur le marché pharmaceutique des anneaux vaginales ou encore le mercilon. La pilule reste un contraceptif très utilisé mais cela ne veut pas dire qu’il est le plus utile et le plus simple. Comme chaque moyen de contraception, il y a des avantages et des inconvénients, c’est à vous et à votre médecin de déterminer celui qui vous ira le mieux et celui qui ira le mieux avec votre mode de vie.
Le patch Evra assure tout de même 99,25% d’efficacité, ce chiffre est similaire à celui de la pilule si on ne comptabilise pas les oublis.
L’anneau intravaginal ou encore anneau contraceptif combiné, peut être une alternative, c’est aussi un contraceptif de 3ème génération. Il convient parfaitement aux femmes voulant s’épanouir sexuellement tout en évitant une grossesse. Il a les mêmes hormones combinées que le patch Evra, cependant son coût moyen est de 30 euros.

L’avis d’annuaire-aas sur les patchs evra

Pour une femme, le choix de sa contraception est primordiale et a de réels conséquences sur sa vie c’est pourquoi il est conseillé de bien se renseigner sur celles qui existent et leur différences. Rappelons que le contraceptif utilisé par une majorité de femmes n’est pas forcément celui qui vous conviendra. Dans tous les cas l’avis d’un médecin est très important, son suivi vous permettra d’utiliser le contraceptif de manière correcte.