Grippe

Qu’est-ce que la grippe ?

Après s’être étendue dans toute l’Ile-de-France, la grippe commence à se propager sur toute la France métropolitaine.

Chaque année, l’épidémie de grippe entraîne des symptômes très désagréables chez plus d’1 millions de personnes, la grippe ne fait aucunes distinctions entre un enfant de 6 ans et un adulte de 65 ans, elle attaque et épuise l’organisme de son hôte chaque année elle est encore plus coriace que l’année d’avant.

Cette maladie virale a déjà touché plus 85% de la population française, sur Annuaire AAS vous trouverez toutes les informations qu’il vous faut concernant les symptômes, les vaccins et les différents types de grippe qui existent.
Rappelons que la grippe saisonnière n’est pas assez prise au sérieux, alors que cette maladie est la cause principale de mortalité infectieuse en France. Pour savoir qui sont les personnes à risques et les facteurs de la grippe cet article est idéal pour vous !

Le mot grippe vient de l’allemand “gripan” qui signifie saisir avec férocité. D’où la ressemblance avec le mot “agripper”.  Elle se propage sous forme d’épidémie mais n’est pas mortelle sauf dans certains cas (personnes âgées, personnes cardiaques, nouveaux-nés, personnes atteintes de déficience immunitaire).

On parle souvent d’avoir un rhume alors que le rhume et la grippe sont deux notions médicales totalement différentes.

La grippe est aussi connue sous le nom de influenza, c’est une maladie qui est causée par des virus de la familles des orthomyxoviridae (virus ARN).
La grippe c’est aussi une maladie contagieuse qui touche principalement le système respiratoire et qui peut s’aggraver selon plusieurs critères qui ne peuvent pas être pré définis.

Les facteurs qui influencent sur la gravité de cette maladie sont majoritairement l’âge, l’état de santé et enfin le temps de développement du virus au sein de l’organisme.

 

Les différents types de grippe

 

Il y a plusieurs types de virus de la grippe. Ils sont catégorisés par des lettres qui sont A, B, C. Les grippes A et B sont les plus fréquentes, les caractéristiques de chaque grippe seront données plus bas dans l’article. Le virus de la grippe A, qui est le fameux H1N1 est le plus virulent, en effet, c’est celui qui mute le plus souvent et qui nécessite donc un nouveau vaccin chaque année.
Sa perpétuelle évolution empêche donc à l’être humain d’installer un vaccin réellement efficace sur du long terme.

La grippe de type A

Comme il a été dit précédemment, la grippe A est l’une des plus dangereuses. Ce virus a provoqué plusieurs pandémies meurtrières au cours du dernier siècle. Prenons l’exemple de la grippe espagnole de 1918 qui a tué plus de 20 millions de personnes. Un peu plus tard, la grippe A fut aussi dévastatrice, elle fut nommée grippe de Hong Kong. Une fois de plus la transformation rapide du virus le rend difficile à combattre. L’organisme doit s’habituer à créer une réponse immunitaire propre à chaque nouvelle souche d’influenza.
Le virus de type A est à l’origine de 4 pandémies par siècle. La nouvelle forme du virus de type A, qui est le H1N1 a propagé une autre pandémie.
La grippe aviaire est aussi une forme du virus de type A qui atteint les volatiles. Peu importe leur type ou leur origine.

Le virus se transmet avec facilité du volatile à l’humain, cependant il est plus rare d’avoir une transmission d’être humain à un semblable.
En Asie il a été recensé plusieurs décès causé par la souche H1N1, ces décès ont généralement atteint des personnes ayant eu des contacts assez proches avec des volailles contaminées, mortes ou des personnes ayant fréquenté des marchés présentant des volailles vivantes.

La grippe de type B

Il est peu courant de trouver des manifestations de la grippe de type B, en effet ce virus est moins grave que le précédent. Il cause des épidémies centrées sur certaines localités seulement. Contrairement aux mutations que le type A présente, le type B quant à lui n’évolue pas constamment.

La grippe de type C

Les symptômes qui sont provoqués par ce type de virus sont comparables aux symptômes qu’on présente lorsque est atteint d’un rhume.

De plus, ce type de virus n’est pas sujet aux mutations contrairement au type A. Il s’agit donc ici de la forme la moins dévastatrice de la grippe.

Combien de temps dure une grippe et quelles complications ?

Dès lors qu’une personne est infectée, elle peut être contagieuse les jours suivant ses premiers symptômes. Le virus peut donc être transmis durant 5 à 10 jours. C’est pour cela que lorsque vous pensez être atteint du virus de la grippe, vous devez impérativement consulter un médecin et faire le nécessaire pour ne pas contaminer d’autres personnes. Les conseils qui vous permettent de minimiser la contagion seront donnés un peu plus bas dans l’article.

Concernant l’enfant, il peut être contagieux durant plus 10 jours.

La période d’incubation dure 1 à 3 jours, ce qui signifie que quand on est infecté par le virus de la grippe, les symptômes pourront commencer à se manifester dès  le 1er jour après l’infection. Cette période dure jusqu’à 3 jours.

Causes possibles

La grippe se propage assez rapidement et assez facilement grâce à la contagion. En effet, les micro gouttelettes qui deviennent contaminées lorsqu’on tousse ou qu’on éternue, sont libérées dans l’air. De ce fait, l’air étant quelque chose que chaque espèce vivante partage avec autrui, il est très facile d’attraper ce virus par les airs.

Ensuite, le virus peut aussi se propager par la salive, lors d’un contact buccale entre une personne malade et une autre personne saine, il est probable de contracter le virus.
Etant donné que le virus peut se trouver sur le visage et les mains, les personnes malades doivent limiter leurs accolades, leurs baisers, leurs contacts avec autrui.
Enfin, il y a de nombreux concept qui ont été lus en place pour ne pas contaminer davantage de personnes, par exemple le port d’un masque ou encore utiliser des gels anti-bactéries.
En général, la transmission se fait plus par des objets touchés et infectés ou encore par l’air. Pour compléter ces informations, sachez que le virus reste présent sur les mains 25 minutes en moyennes si jamais vous ne les lavez pas.
Dans les selles, cette durée n’est pas du tout la même, car le virus s’élimine sur plusieurs jours après la contamination.

Sur les objets ou les surfaces inertes, le virus reste actif plusieurs heures, il est donc préconisé d’éviter de toucher les objets de la personne malade. (table, jouets, couverts, brosse à dent).

Les personnes à risque

Concernant les personnes à risque, tout le monde peut contracter le virus de la grippe, le fait est qu’il y a des personnes dont l’immunité est plus faible que les autres. Ces personnes sont certes plus faibles mais elles ne sont pas les seules cibles de ce virus.

En premier lieu, les enfants en bas âges notamment ceux qui fréquentent la maternelle, la garderie ou la crèche sont plus aptes à contracter ce virus, en effet les enfants se transmettent très rapidement les maladies.

Cela s’explique en partie parce que leur défense immunitaire ne sont pas préparés à combattre un virus. De plus, cela s’explique en partie parce que les enfants ont tendance à tout mettre à la bouche et de toucher énormément d’objets en une journée, ce qui va augmenter la vitesse de transmission dans des lieux fréquentés par des enfants.

Les personnes âgées sont aussi des personnes assez faible face aux maladies virales. Il faut savoir que si elles résident en maison de retraite, de repos ou encore dans un centre spécialisé le risque de contagion augmente.
C’est d’ailleurs dans ce groupe social qu’on retrouve une grande majorité de décès due à la grippe. Ils représentent entre 80 et 90 % des décès liés à la grippe.

Les personnes qui travaillent dans les milieux de santé sont en contact fréquents et directs avec des groupes à risque et avec des personnes malades.
Vous noterez que les lieux publics sont les endroits où il y a un taux de transmission très élevé.

Ensuite, les femmes enceintes et les personnes souffrant d’obésité sont des personnes à risques.

Les personnes qui sont atteintes d’une maladie chronique comme le VIH-SIDA, une maladie des reins, du foie, du coeur, de l’anémie, de diabète, de troubles neurologiques sont très vulnérable face à la grippe.

Symptômes

La grippe est une infection respiratoire d’origine virale qui se manifeste par des éternuements, une toux, le nez encombré, une grande fatigue, des frissons et une forte fièvre. La plupart des symptômes disparaissent au bout d’une semaine voire deux semaines.

C’est un virus très contagieux, la grippe cause fréquemment des épidémies en hiver. Elle se transmet la plupart du temps par un contact direct (bise, poignée de main, baisers…) mais aussi dans l’air avec les micro gouttelettes. Les symptômes de la grippe apparaissent 24 à 48 h après le début de la contamination. Tout dépend des personnes qui la contracte.

Quelle différence entre le rhume et la grippe ?

La grippe et le rhume sont des choses très distinctes. Le rhume aura tendance à vous miner le morale, à vous rendre patraque, à vous faire éternuer quelques jours et peut être accompagné d’une fièvre.

La grippe quant à elle se caractérise par une atteinte des voies respiratoires qui sont le nez, la gorge et les bronches.

Les symptômes de la grippe sont :

  • Des maux de tête
  • Une grande fatigue
  • Des frissons
  • Une toux sèche
  • Une congestion nasale
  • Un manque d’appétit

Si la grippe ne s’aggrave pas, les symptômes disparaissent au bout de 5 à 6 jours. Cependant, la grippe peut être suivie d’une période de grande fatigue qui peut durer plusieurs semaines.

Prévention, Comment éviter

Afin de vous donner quelques chiffres, en début janvier 2018 on parle de 275 000 nouveaux cas de contagion.
Selon de nombreux professionnels de santé, la grippe peut être évitée si la personne contaminée s’isole rapidement, c’est-à-dire dès l’apparition des premiers symptômes, de plus, cette personne doit rester confinée chez elle pendant 4 à 5 jours le temps que le virus s’évacue de son organisme. Ce réflexe pourrait réduire de moitié le nombre de personnes infectées.
Cependant, une personne infectée par le virus de la grippe peut être contagieuse un jour avant l’apparition les premiers symptômes ! Et elle restera contagieuse durant 5 à 8 jours. Seulement 5 % des personnes infectées par le virus de la grippe restent contagieuses plus de 3 jours après l’apparition des premiers symptômes.

Se faire vacciner contre la grippe

Concernant les vaccins, les nouvelles obligations vaccinales, annoncées pour 2018 chez les enfants de moins de deux ans.

Il convient de la renouveler chaque année, car de nouvelles souches de virus de la grippe apparaissent et changent constamment.

Les épidémies de grippe peuvent survenir d’octobre à mars. La meilleure période pour se faire vacciner va du mois d’octobre à mi-décembre, un délai de 15 jours est nécessaire à votre organisme pour la production d’anticorps responsable de votre protection.
Même s’il y a de nombreux débats au sujet des vaccins, ils restent la meilleure solution pour lutter contre ces virus.

En France, vous avez l’opportunité de vous faire vacciner sans problème, l’accès aux soins de santé étant très restreint dans certain pays dans le monde, le vaccin doit être prit comme une opportunité plutôt que l’inverse.
De plus, le vaccin est pris en charge à 100% par l’Assurance maladie seulement pour les personnes de 65 ans et plus, et pour celles qui souffrent d’une affection de longue durée (quel que soit leur âge), comme un diabète, une insuffisance respiratoire ou une infection cardiovasculaire. Les personnes atteintes d’obésité et les femmes enceintes ont le droit de se faire vacciner gratuitement.
Il est bon de savoir que quinze jours sont nécessaires pour que les anticorps deviennent efficaces contre le virus de la grippe. C’est la raison pour laquelle on doit se faire vacciner avant que l’épidémie survienne.
Le vaccin contre la grippe à quelques particularités. En effet, il est indispensable de faire cette vaccination chaque année car, contrairement aux autres vaccins, sa composition est modifiée tous les ans en fonction de la mutation des virus.

Comme il n’existe pas de remède à la grippe, vous devez faire attention à certains facteurs qui peuvent vous exposer à la contagion.

Éviter la contagion

Pour éviter la contagion, il y a des gestes simples à appliquer, en effet, durant une épidémie de grippe vous devez éviter les contacts rapprochés avec la personne atteinte de grippe. Si vous êtes âgés de plus de 65 ans, enceinte ou porteur d’une maladie chronique, il est impératif d’appliquer au pied de la lettre ces consignes.

Se laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon et/ou avec une solution hydro-alcoolique.
Se couvrir la bouche et le nez s’il y a des toux et des éternuements, aussi bien si vous êtes déjà atteint que si vous ne l’êtes pas encore. Faire en sorte de ne pas attraper les virus des autres et tout aussi important que de ne pas le transmettre.
Utiliser des mouchoirs en papier avec usage unique et les jeter directement, réduit aussi le taux de contagion.
Si vous ressentez des symptômes de la grippe (fièvre, toux, courbatures, fatigue) contacter votre médecin et en cas de besoin vous pouvez consulter le 15.

Avoir une bonne hygiène de vie

Avoir une bonne hygiène de vie réduit vos chances de contagion car, si vous avez déjà l’habitudes d’utiliser vos mouchoirs une fois seulement les bactéries ne peuvent pas se propager. Par ailleurs, se laver les mains plusieurs fois dans la journée sert à éviter de propager les virus transmis par les contacts (poignée de mains, bise, baisers, accolades).

Avoir une bonne hygiène de vie profite non seulement à vous mais aussi à votre entourage.

Les bonnes pratiques pour guérir

Les bonnes pratiques pour guérir de la grippe sont quasiment les mêmes que celles pour guérir d’une autre maladie virale.
Les conseils de votre médecin sont importants, vous devez appliquer ce qu’il préconise afin de guérir au plus vite.

Il ne faut jamais négliger une grippe, prenez le temps de vous reposer et de bien suivre votre traitement. Ce n’est parce que vous croyez vous sentir mieux que la grippe s’est évacuée de votre organisme.
Rester éloigner des personnes non-atteintes et sortez le moins possible. Pensez à vous hydrater régulièrement et en complément il est conseillé de prendre de la vitamine C pour lutter contre la fatigue.

Les traitements médicaux

 

Concernant les traitements accessible en cas de premières nécessité pour baisser la fièvre et calmer la douleur, vous pouvez acheter du paracétamol en pharmacie ou en ligne sans prescription.

Mais il existe aussi des traitements médicaux qui soignent la grippe.
Prenez par exemple le Tamiflu, qui est un médicament contre la grippe vendu sous la forme d’un comprimé.

Tamiflu est un médicament utilisé dans le traitement et la prévention de la grippe, et a été développé par le laboratoire Roche. Il est disponible sous forme de comprimé classique ou sous forme de solution poudreuse.

Enfin, pour lutter avec efficacité contre la grippe vous devez agir dès l’apparitions des premiers symptômes.