Asthme

L'asthme : qu’est-ce que c’est ?

L’asthme est une maladie qui touche un grand nombre de Français. Elle fait partie des maladies chroniques. Afin d’assurer un certain confort de vie aux personnes qui en sont atteintes, il est nécessaire pour elles de suivre un traitement. Cependant, ces traitements n’apportent pas la solution au problème pour le reste de votre vie. En effet, ces traitements peuvent agir soit en traitement de fond, soit en traitement occasionnel pour guérir une crise. En effet, vous ne pouvez pas guérir de l’asthme. Les médicaments permettant d’en prévenir ou d’en soigner les symptômes ont une action bénéfique sur l’irritation et la détente des bronches. La plupart des traitements sont vendus sous forme d’inhalateur cela permet une action rapide. Ils comptent également très peu d’effets secondaires. Votre médecin essaiera toujours de vous prescrire la plus petite dose possible. Ainsi, il est important d’être correctement suivi pour que le médecin puisse avoir l’historique de l’efficacité des différentes prises.

Malgré une large gamme de médicaments et de traitements, il a été montré que 6 asthmatiques sur 10 ne sont pas capables de contrôler les différentes crises qui peuvent alors survenir à tous moments.

Concernant les effets secondaires, il est important de relativiser en se disant que ces effets indésirables sont souvent bien moins graves que les risques de complications liés à l’asthme sévère, surtout si les crises sont fréquentes.

Quelles sont les causes des crises d'asthme ?

Ce qu’il faut avant tout savoir, c’est que l’asthme est la résultante d’une combinaison de facteur. Le premier facteur est une prédisposition génétique. Cette prédisposition peut être décelée par des crises d’allergie fréquente. À cette prédisposition, doivent être mêlé des facteurs environnementaux favorisants les crises comme une maison poussiéreuse, des poils de chats, du pollen. Il faut donc faire attention, car l’asthme peut entretenir d’étroits liens avec l’allergie. La rhinite allergique aussi appelée rhume des foins, peut alors causer des crises d’asthme. Cela s’explique notamment par la continuité des muqueuses du nez avec les muqueuses des bronches.

Il peut également s’avérer que les personnes souffrant d’eczéma (surtout étant enfant) ont de fortes chances de devenir asthmatique par la suite. Les risques sont évalués aux alentours de 20 à 30 %.

Il existe des facteurs environnementaux aggravant pour les personnes asthmatiques. En effet, les personnes habitant dans les villes polluées sont victimes de plus de crises d’asthme et des crises plus fréquentes. Ces pollutions peuvent provenir des industries et des véhicules. Il peut s’agir par exemple de :

  • Du dioxyde de soufre : provenant des usines et des chauffages.
  • Des particules en suspension : provenant surtout des moteurs diesel.
  • De l’oxyde d’azote : rejeté par les cuisinières à gaz.
  • De l’ozone : contenu dans les gaz d’échappement.

Asthme et grossesse

Des études ont montré que 3 à 8 % des femmes enceintes sont touchées par l’asthme. Et environ 10 à 20 % d’entre elles ont eu besoin d’une intervention urgente de professionnels de santé. Il est possible de prendre un traitement de fond, même si vous êtes enceinte. Il faut alors demander conseil à votre médecin. Il devra juger si le bienfait du médicament est supérieur aux maux que celui-ci peut provoquer. Ainsi, si vous avez une grossesse à risque ou que vous rencontrez des complications, il est possible de votre médecin ne vous prescrive pas de traitement de fond. Il faudra alors être vigilante sur vos activités physiques, l’environnement dans lequel vous êtes et les possibles contacts avec des produits pouvant vous causer des allergies.

En cas de crise d’asthme sévère, des complications peuvent apparaître, mettant en danger la maman et le fœtus. Il faut donc être très attentif et écouter votre médecin et les signaux que vous envoie votre corps.

Les différents types d’asthme

Il est avant tout important de savoir qu’il existe différents types d’asthme. Il peut par exemple s’agir d’un asthme extrinsèque. Ce type d’asthme est affilié à des syndromes allergiques. C’est actuellement le type d’asthme le plus courant chez les individus. Ainsi, si vous êtes atteint d’asthme, il y a de grandes chances que ca soit sous cette forme. Si cette maladie n’est pas traitée, elle a la longue se transformer en un asthme chronique. Ce type d’asthme est avant tout présent chez les enfants.

Il existe également l’asthme intrinsèque. Ce type d’asthme n’a finalement aucun rapport avec l’allergie. Il vient plutôt d’un facteur endogène, c’est-à-dire, d’un facteur provenant de votre corps. Cela peut par exemple être à cause d’une infection respiratoire. De ce fait, il est

assez complexe à traiter. Pour ne pas déclencher de crises, il est préférable d’éviter tout contact avec une odeur forte. Il faut également limiter le contact avec un air trop frais ou trop chaud.

Il existe également des types d’asthme mixte. Il concerne les personnes qui peuvent à la fois déclencher une crise d’asthme à cause d’un facteur endogène, qu’à cause de stimulus allergènes.

Plusieurs facteurs peuvent également déclencher les crises comme par exemple un effort sportif. Il est assez courant que les enfants soient touchés par ce type de problème. Les crises pourront s’estomper avec l’âge et avec un changement d’environnement comme un déménagement dans une ville moins polluée.

Comment prévenir l'asthme ?

Comme nous avons déjà pu le mentionner des traitements de fond existent pour éviter les crises d’asthme régulières. Vous pouvez également éviter certains facteurs pour ne pas déclencher de crises d’asthme.

Ainsi, il est préférable de ne pas :

  • Être en contact avec la poussière
  • Ne pas vivre dans un endroit trop humide ou trop chaud
  • Il est conseillé d’aérer tous les jours votre maison, en particulier votre chambre
  • Eviter le contact avec les tapis et la moquette  
  • Avoir des animaux de compagnie est également déconseillé

Quel traitement pour l’asthme ?

L’asthme est une maladie chronique qui peut se révéler assez grave. Il est donc très important de la traiter. Il existe alors plusieurs façons de réduire les gênes générées par l’asthme. Vous pouvez donc soit prendre un traitement de fond soit prendre un traitement contre les crises. Ces médicaments ont pour but principal de réduire l’inflammation des bronches et de détendre les poumons afin de permettre la facilitation du trajet de l’air et donc de la respiration. Les médicaments peuvent se présenter sous différentes formes. La plupart du temps, ces médicaments doivent être inhalés. Afin d’assurer une bonne efficacité du médicament, il est important de savoir correctement utiliser les différentes formes d’inhalateurs.

Parmi elles, vous pouvez trouver : les aérosols doseurs, les inhalateurs de poudre sèche, et les chambres d’inhalation. Nous allons vous donner quelques conseils et informations sur ces différents types d’inhalateurs.

Les aérosols doseurs : pour utiliser correctement cet inhalateur, vous devez bien le remuer au préalable puis le tenir verticalement. Expirez ensuite un grand coup, inspirez longuement dans l’aérosol en appuyant sur le petit disque métallique. Vous devez ensuite retenir votre respiration pendant quelques secondes. Puis reprenez votre respiration classique. Veillez à bien reboucher l’aérosol par la suite.

L’inhalateur de poudre sèche : Vous connaissez sûrement des inhalateurs comme le turbuhaler. Ce système est très simple à utiliser et peut donc convenir aux enfants. Le principe est simple, vous devez simplement inspirer le plus profondément, puis retenir sa respiration pendant 10 secondes.

Les chambres d’inhalation : ce dispositif a été mis en place spécialement pour les enfants et pour les personnes ne pouvant pas prendre le traitement en aérosol. L’inhalation se fait donc à l’aide d’un masque facial. Vous devez le garder sur le visage de l’enfant pendant environ 6 respirations.

Le traitement en cas de crise

Il existe des traitements à prendre pour pouvoir stopper les crises d’asthme. Ces traitements à prendre occasionnellement sont souvent des bronchodilatateurs. Ils appartiennent à la famille des agonistes bêta 2 et ont une action extrêmement rapide sur la réduction des symptômes de la crise d’asthme. Vous pouvez également choisir de prendre ce type de traitement pour prévenir l’asthme pendant l’effort. Il vous faudra alors simplement prendre des inhalations 15 à 30 minutes avant le début de l’effort physique. Les substances actives les plus souvent contenues dans ce type de médicament sont le salbutamol et la terbutaline. Ils sont extrêmement efficaces et agissent en moyen au bout de 1 à 3 minutes. Leur action se concentre sur la relaxation des voies respiratoires afin que la personne ne se sente plus comprimée.

Ils peuvent toutefois engendrer des effets secondaires qui sont assez dérangeantes au quotidien, prenons l’exemple des tremblements de mains, des palpitations et de la nervosité.

Cependant, si vous utilisez ce type de produit rarement, vous ne rencontrerez certainement aucun effet secondaire. Il est souvent précisé qu’une utilisation de plus de 3 fois par semaine dénote d’une mauvaise prévention des crises d’asthme.

Le traitement de fond contre l’asthme

Si vous souffrez d’asthme sévère, il est important de prévenir les différentes crises avec des traitements de fond. Ainsi, l’utilisation de traitements occasionnels sera limitée. Ce type de médicament doit être pris de façon quotidienne, et même dans la majeure partie des cas, plusieurs fois par jour. Il existe plusieurs types de traitements de fond qui se base sur des actifs différents. Certains sont composés de corticoïdes, d’autres de bronchodilatateurs à longue durée d’action, ou d’antileucotriènes, ou de théophylline, ou bien d’anti-immunoglobuline E. Nous allons vous donner différentes informations à propos de ces produits et de leur action.

Les corticoïdes ont pour but de diminuer les inflammations des bronches. Ils limitent également la production de mucus. Ils existent également sous forme de comprimés et sont pris en cas d’asthme grave. Actuellement, c’est la solution la plus efficace pour prévenir les crises d’asthme.

Les bronchodilatateurs à longue durée d’action sont souvent prescrits en plus d’inhalateurs de corticoïdes. Ils sont prescrits lorsque les corticoïdes ne suffisent pas. Vous pouvez trouver une efficacité au bout de 5 min, mais cela peut également être plus long.

Les antileucotriènes ont pour but de diminuer les inflammations et la prolifération des facteurs engendrant les inflammations. Ils peuvent également être associés aux corticoïdes.

La théophylline est aujourd’hui assez rarement utilisé. Le fait qu’il ne soit pas souvent prescrit par les médecins est causé par le nombre d’effets secondaires très important qu’il provoque.

L’anti-immunoglobuline E est principalement distribué pour guérir l’asthme allergique. Ce médicament doit vous être administré par un médecin.

Les médicaments pour traiter l’asthme

Nous allons maintenant vous donner un court descriptif des différents médicaments qui peuvent être pris pour traiter l’asthme.

La Ventoline : la Ventoline permet de soulager très rapidement vos crises d’asthme. Le point positif est que ce traitement est disponible sous de nombreuses formes. Nous tenons également à préciser que ce médicament peut également être utilisé à titre préventif.

Le Seretide : le Seretide est un médicament qui est disponible sous deux formats différents. C’est un médicament de marque, vous pouvez donc avoir une totale confiance en son efficacité. C’est un médicament extrêmement performant pour prévenir les crises d’asthme.

Le Flixotide : le Flixotide est un traitement utilisé pour la prévention des crises de l’asthme. C’est donc un traitement de fond. Ce médicament est un médicament de marque, ce qui peut donc être très bien pour soutenir la recherche du laboratoire. Nous aimons également beaucoup le fait qu’il soit disponible sous deux formats différents.

Le Bricanyl : le Bricanyl est un médicament très efficace et de marque. Il est disponible sous quatre différentes formes. Vous allez donc pouvoir trouver la forme qui vous convient le mieux. Votre médecin peut également vous prescrire une forme particulière afin de traiter au mieux les symptômes de l’asthme.

Le Salbutamol : le Salbutamol est un médicament qui permet de soulager efficacement et rapidement les personnes qui souffrent d’une crise d’asthme. Nous aimons tout particulièrement ce médicament, car son utilisation est très simple. Cela permet alors aux enfants d’utiliser ce produit.

Le Singulair : le Singulair est un médicament vendu sous forme de comprimés. Ils sont à prendre le jour. La plupart du temps, il est prescrit en complément d’un autre médicament contre l’asthme. Le plus est qu’il existe également des versions génériques de ce médicament.

Le Pulmicort : le Pulmicort est un médicament ayant pour rôle de prévenir les crises d’asthme. C’est un médicament de marque qui est très efficace. Vous pourrez d’ailleurs en voir les bénéfices dès deux jours d’utilisation.

Le Airomir : le Airomir est un médicament très simple d’utilisation, il permet un soulagement des symptômes chez les personnes asthmatiques. Il se présente sous forme d’inhalateur. Il peut également prévenir l’asthme avant de faire un effort physique important.

Le Qvar : le Qvar est un des médicaments les plus simples d’utilisation que vous puissiez trouver. Il est disponible sous différents dosages. Votre médecin pourra vous dire lequel sera le plus adapté à votre organisme. Il doit être pris habituellement deux fois par jour.

Le Serevent : le Serevent est un médicament fabriqué par les laboratoire GSK. Son effet est longue durée, ce qui est l’un de ses principaux avantages. Actuellement, il peut se trouver sous deux dispositifs différents.

Le Montelukast : le Montelukast est régulièrement prescrit en complément ‘un autre médicament. Il se présente sous forme de comprimé de jour et doit être pris une seule fois. C’est la version générique de Singulair dont nous vous avons parlé plus haut.

Le Salamol : le Salamol agit rapidement. Il peut être trouvé sous forme de nébuliseur, mais également sous forme d’inhalateur. Une version Easi-Breathe peut également être achetée.

Le Salbulin Novolizer : ce médicament agit rapidement, il doit être utilisé à titre préventif et donc en temps que traitement de fond. Son utilisation est également très simple.

Le Symbicort Turbohaler peut être utilisé comme un inhalateur combiné. Un indicateur peut vous donner une indication sur le nombre d’inhalation restantes, ce qui est très pratique. Il contient deux agents actifs permettant l’efficacité du traitement.

Le Ventilastin Novolizer : le Salbulin Novolizer est un médicament qui soulage rapidement les symptômes. Il agit comme un médicament préventif et son utilisation est très simple.